Leconte de Lisle, Charles

Personnage représenté

2 monument(s) lié(s)
Chargement...

Biographie : Poète Fils d'un chirurgien militaire (et planteur de canne à sucre) de l'île de la Réunion, Leconte de Lisle passe son enfance entre son île, à laquelle il resta attaché toute sa vie, Nantes et Rennes. Il s'installe à Paris en 1845, se lie avec les fouriéristes, collabore un temps à “La Phalange” et s'enthousiasme pour la Révolution de 1848. Il milite alors pour l'abolition de l'esclavage. Déçu par l'évolution politique, surtout par l'instauration du Second empire, il se consacre ensuite entièrement à la poésie, groupant autour de lui les poètes Catulle-Mendès, François Coppée, José Maria de Heredia, Sully-Prudhomme, qui forment Le Parnasse. Il vit de traductions, avant que la Troisième République ne lui offre le poste de bibliothécaire du Sénat, poste qu'il occupe jusqu'à sa mort. Il est élu à l'Académie française en 1886. Ses principaux recueils de poésies sont “Poèmes antiques” (1852), “Poèmes barbares” (1862), “Poèmes tragiques” (1895).

Secteur d'activité : arts et lettres, littérature et théâtre
Période historique : Second Empire

Sur wikipédia : Leconte de Lisle [https://fr.wikipedia.org/wiki/Leconte_de_Lisle]